maladie de Crohn

Crohn et tabac: une liaison dangereuse


Le tabac joue un rôle important dans le développement et l'aggravation de la maladie de Crohn. Le point avec le Pr Franchimont, gastroentérologue à l'Hôpital Erasme.


Le tabac peut-il être à l'origine de la maladie de Crohn?

Certaines études montrent que le tabac est un facteur aggravant la maladie . Il existe en effet un plus grand nombre de fumeurs parmi les patients atteints de la maladie de Crohn que dans la population générale. Il reste toutefois difficile d'évaluer dans quelle mesure le tabac pourrait favoriser l'apparition de la maladie.

Il peut, en tout cas, aggraver la maladie…

Le tabac joue un rôle néfaste dans l'évolution de la maladie. Une différence a été constatée entre les gros fumeurs, les petits fumeurs, les ex-fumeurs ou encore les non-fumeurs. Les études le montrent: plus une personne fume, plus la maladie s'aggrave. Le tabac augmente l'inflammation, joue un rôle dans le développement des complications, augmente les risques d'hospitalisation et de chirurgie, et influence négativement la réponse au traitement, avec pour conséquence une escalade thérapeutique.

L'arrêt du tabac a-t-il une influence sur l'évolution de la maladie?

Oui. Si vous fumez, votre premier traitement est très simple: arrêtez! Dans certains cas, cet arrêt peut avoir le même effet que de prendre des médicaments immunosuppresseurs. Arrêter de fumer aide à mettre la maladie au repos et rend son évolution plus favorable.

 

Article réalisé avec la collaboration du Pr Denis Franchimont, ULB-Erasme.

 




Retour
A lire aussi
Que peut-on mettre dans son assiette?

Quels aliments faut-il privilégier en phase de poussée? Que manger pendant les phases de rémission? Le point avec Eugénie Joly, diététicienne en chef au CHU Brugmann, à Bruxelles.

Arrêter de fumer: oui, mais comment?

Le tabac joue un rôle majeur (et négatif!) dans l'évolution de la maladie de Crohn. Voici quelques pistes concrètes pour vous aider à écraser votre dernière cigarette.

Complications intestinales: sténoses et fistules

Lorsque l'activité inflammatoire n'est pas bien contrôlée, la maladie de Crohn peut provoquer des sténoses ou des fistules intestinales. Un bon suivi et des médicaments adéquats réduisent largement ces risques de complication.