maladie de Crohn

Comment traiter la maladie de Crohn?


La maladie de Crohn évolue et se manifeste de façon très variable. Le traitement doit être adapté en fonction de sa sévérité et de sa localisation, mais doit également tenir compte du mode de vie du patient et de sa sensibilité aux médicaments.


 

Trois grands types de médicaments sont utilisés dans le traitement de la maladie de Crohn:

- les dérivés 5-ASA et les corticoïdes pour contrôler les poussées (périodes durant lesquelles les symptômes se manifestent)

- les immunosuppresseurs pour prévenir l'apparition de nouvelles crises et/ou de complications.

- les anti-TNF α, utilisés surtout dans les formes sévères de la maladie de Crohn.

Les dérivés 5-ASA

Ces médicaments à action anti-inflammatoire locale représentent le traitement de première ligne en cas de rectocolite ulcéro-hémorragique (RCUH). Ils peuvent également être employés pour traiter des formes peu sévères de la maladie de Crohn. Leur prise s'effectue par voie orale ou rectale, en fonction de la localisation des lésions.

Les corticoïdes

Il en existe de deux types. Les corticoïdes à action générale possèdent d'importantes propriétés anti-inflammatoires. Ils sont pris par voie orale et parfois par voie intraveineuse. Et les corticoïdes à action locale qui n'agissent que sur la partie terminale de l'intestin grêle et le début du côlon. Ces médicaments sont principalement utilisés lors de poussées, et ne sont prescrits que sur de courtes périodes.

Les immunosuppresseurs classiques

En agissant sur le système immunitaire, les immunosuppresseurs réduisent le processus inflammatoire. Ils sont efficaces pour traiter la maladie sur le long terme. Il existe différents types d'immunosuppresseurs. Certains sont pris par voie orale.

Et si ces médicaments ne suffisent pas?

Utilisés surtout dans les formes sévères de la maladie de Crohn, les anti-TNF α sont efficaces tant pour contrôler les symptômes que pour freiner l'apparition d'une nouvelle poussée. Leur mode d'action est similaire à celui des anticorps produits naturellement par notre organisme. Ils bloquent l'action d'une protéine produite par le corps, le TNF alpha qui favorise le maintien de l'inflammation.

Il existe différents types d'anti-TNF alpha. Certains sont pris par voie sous-cutanée auto-injectable à domicile et d'autres par voie intraveineuse administrés à l'hôpital.

La chirurgie

En l'absence de réponse au traitement ou en cas de complication, une intervention chirurgicale peut également être envisagée.

 

Article réalisé avec la collaboration du Pr Edouard Louis, CHU Liège.





Retour
A lire aussi
Quel est le rôle de la chirurgie?

Une opération chirurgicale peut être nécessaire pour traiter la maladie de Crohn. Inutile toutefois de s'affoler: certaines opérations sont relativement bénignes et peuvent offrir de longues années de rémission.

Qu'est-ce que la maladie de Crohn?

Diarrhées, douleurs intestinales, fatigue... Sous ces symptômes d'apparence banale, se cache une pathologie chronique peu connue. Son nom? La maladie de Crohn.

Le respect du traitement, gage d'une meilleure qualité de vie

Devoir prendre chroniquement des médicaments est loin d'être agréable! L'adhésion au traitement est pourtant l'une des clés pour stabiliser la maladie de Crohn et mener une vie normale.