maladie de Crohn

Quel est le rôle de la chirurgie?


Une opération chirurgicale peut être nécessaire pour traiter la maladie de Crohn. Inutile toutefois de s'affoler: certaines opérations sont relativement bénignes et peuvent offrir de longues années de rémission.


Une opération: dans quels cas?

Une intervention chirurgicale peut être envisagée et proposée par le médecin en cas de mauvaise réponse aux traitements médicamenteux ou de complications. L'ablation des segments d'intestin atteints ne protège cependant pas d'une récidive. Une intervention chirurgicale doit parfois être planifiée lors de l'apparition de certaines complications graves de la maladie de Crohn: rétrécissement (sténose) du tube digestif, abcès, fistules, perforation de l'intestin… cancer.

Pas de panique!

Toutes les opérations chirurgicales ne sont pas à mettre sur le même pied. Une ablation programmée de 20 cm de l'intestin grêle a évidemment moins de conséquences que la suppression d'un long morceau du côlon en situation d'urgence. Ce qui peut arriver en cas d'obstruction intestinale (l'intestin obstrué ne permet plus le passage des selles).

Dans 80% des cas…

La chirurgie reste encore très fréquente. Environ 80% des patients atteints de la maladie de Crohn doivent subir au moins une résection intestinale au cours de leur vie. Le recours à la chirurgie pourrait toutefois être limité à l'avenir par l'utilisation plus adaptée et plus précoce de médicaments efficaces comme les immunosuppresseurs et les anti-TNF α.

 

Article réalisé avec la collaboration du Pr Edouard Louis, CHU Liège.





Retour
A lire aussi
Comment traiter la maladie de Crohn?

La maladie de Crohn évolue et se manifeste de façon très variable. Le traitement doit être adapté en fonction de sa sévérité et de sa localisation, mais doit également tenir compte du mode de vie du patient et de sa sensibilité aux médicaments.

Le respect du traitement, gage d'une meilleure qualité de vie

Devoir prendre chroniquement des médicaments est loin d'être agréable! L'adhésion au traitement est pourtant l'une des clés pour stabiliser la maladie de Crohn et mener une vie normale.

Complications intestinales: sténoses et fistules

Lorsque l'activité inflammatoire n'est pas bien contrôlée, la maladie de Crohn peut provoquer des sténoses ou des fistules intestinales. Un bon suivi et des médicaments adéquats réduisent largement ces risques de complication.