maladie de Crohn

Complications intestinales: sténoses et fistules


Lorsque l'activité inflammatoire n'est pas bien contrôlée, la maladie de Crohn peut provoquer des sténoses ou des fistules intestinales. Un bon suivi et des médicaments adéquats réduisent largement ces risques de complication.


Les sténoses

Les sténoses sont des rétrécissements du diamètre de l'intestin qui peuvent ralentir le passage des aliments et provoquer des douleurs parfois très intenses. Dans les cas les plus sévères, les sténoses peuvent entraîner une occlusion intestinale (les selles ne sont plus évacuées). Il s'agit alors d'une urgence médicale.

Les fistules

Les fistules sont des lésions, sous forme de tunnels, qui relient deux segments de l'intestin, ou l'intestin avec un organe voisin (vessie, vagin, peau…). Elles créent donc des communications anormales qui peuvent avoir des conséquences graves. Une fistule entre l'intestin et la vessie peut, par exemple, entraîner la présence d'air ou de selles dans la vessie… avec notamment des risques d'infection urinaire. Lorsqu'elles se situent dans la région péri-anale (fréquent dans le cas d'une maladie de Crohn touchant le rectum), les fistules peuvent provoquer des écoulements de selles en dehors de l'anus (les fistules étant des tunnels reliant ici le rectum ou l'anus à la peau). Comme les sténoses, les fistules devront généralement être traitées de manière chirurgicale.

Sténoses et fistules: moins fréquentes aujourd'hui

Jusqu'à l'apparition des nouveaux traitements,environ un tiers des patients étaient touchés au moins une fois au cours de leur maladie par une sténose. Un autre tiers était touché au moins une fois par des fistules. Conséquences directes de l'inflammation, ces complications sont aujourd'hui en diminution. La mise en place précoce du traitement y est pour beaucoup. Enfin, rappelons que le tabac, s'il joue un rôle dans la maladie, accroît également les risques de complication.

 

Article réalisé avec la collaboration du Pr Edouard Louis, CHU Liège.





Retour
A lire aussi
Complications intestinales: sténoses et fistules

Lorsque l'activité inflammatoire n'est pas bien contrôlée, la maladie de Crohn peut provoquer des sténoses ou des fistules intestinales. Un bon suivi et des médicaments adéquats réduisent largement ces risques de complication.

Quel est le rôle de la chirurgie?

Une opération chirurgicale peut être nécessaire pour traiter la maladie de Crohn. Inutile toutefois de s'affoler: certaines opérations sont relativement bénignes et peuvent offrir de longues années de rémission.

Traiter tôt, c'est mieux!

Plus vite la maladie de Crohn est prise en charge, moins les risques de complications sévères sont élevés. Le diagnostic doit donc être le plus précoce possible.