maladie de Crohn

Comment évolue la maladie de Crohn?


La maladie de Crohn est difficilement prévisible. Certains patients vont souffrir rapidement de complications, tandis que d'autres peuvent en être épargnés et bénéficier de longues périodes de rémission.


Évolution "normale" de la maladie

Durant les premières années, la plupart des patients sont atteints d'une forme dite inflammatoire. Avec le temps, des complications peuvent apparaître: rétrécissement des zones enflammées et/ou formation de fistules (communications anormales (tunnels) entre les organes (intestin,vessie, le vagin, la peau,...)).Si ce schéma correspond à l'évolution "normale" de la maladie, il ne s'applique pas de façon identique chez chaque patient. La vitesse à laquelle une personne passera d'une phase de poussée à une phase de rémission et la durée de ces rémissions est éminemment variable. Certains patients atteints d'une forme modérée de la maladie de Crohn peuvent ne jamais développer de complications.

Localisation, étendue et profondeur des lésions

"Nous savons que la localisation des lésions joue un rôle important dans le pronostic de la maladie de Crohn", explique le Dr Olivier Dewit, gastro-entérologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles. "Les atteintes du rectum et de l'anus, deux zones irremplaçables, sont, par exemple, considérées comme des formes relativement sévères. L'étendue et la profondeur des lésions sont également deux critères déterminants."

Un pronostic à affiner...

Il reste néanmoins actuellement très difficile de déterminer quels patients vont développer ou non des complications et combien de temps s'écoulera avant l'apparition d'une nouvelle poussée." Parvenir à prévoir de manière fiable l'évolution de la maladie est l'un des grands enjeux de la recherche. Objectif? "Pouvoir opter, en fonction de l'évolution présumée de la maladie, pour le traitement idéal pour chaque patient, et ainsi limiter au maximum les complications."

 

Article réalisé avec la collaboration du Dr. Olivier Dewit (Cliniques Universitaires Saint-Luc - Bruxelles).

 




Retour
A lire aussi
Le respect du traitement, gage d'une meilleure qualité de vie

Devoir prendre chroniquement des médicaments est loin d'être agréable! L'adhésion au traitement est pourtant l'une des clés pour stabiliser la maladie de Crohn et mener une vie normale.

Peut-on guérir la maladie de Crohn?

Il est aujourd'hui impossible de guérir la maladie de Crohn. Les traitements actuels permettent toutefois de la stabiliser et de faire en sorte qu'elle ait un minimum d'impact sur la qualité de vie.