maladie de Crohn

Maladie de Crohn ou RCUH?


La maladie de Crohn et la rectocolite ulcéro-hémorragique (RCUH) sont deux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. Quels sont leurs points communs et leurs différences?


Les MICI

La maladie de Crohn et la rectocolite ulcéro-hémorragique (RCUH) font partie de la famille des Maladies Inflammatoires Chroniques des Intestins (MICI). Leurs principaux symptômes (diarrhées et douleurs abdominales) sont à peu près identiques. La RCUH s'accompagne toutefois dans 95% des cas de pertes de sang dans les selles, ce qui est assez rare dans la maladie de Crohn.

Les zones touchées

Contrairement à la maladie de Crohn, qui peut toucher de façon discontinue n'importe quelle partie du système digestif, la RCUH atteint d'abord le rectum, et s'étend d'un seul tenant sur une partie plus ou moins longue du gros intestin. Autre différence: dans le cas de la maladie de Crohn, l'inflammation touche la paroi intestinale dans toute sa profondeur, ce qui peut entraîner des complications. Dans le cas de la RCUH, l'inflammation ne s'attaque qu'à la couche superficielle de l'intestin (la muqueuse). Les complications sont donc moins fréquentes.

Comment faire la différence?

L'analyse au microscope des prélèvements de tissus (biopsies) réalisés au cours d'une colonoscopie (exploration du côlon et de l'intestin grêle) permet d'identifier les lésions caractéristiques de la maladie de Crohn ou de la RCUH.

Quel traitement?

La plupart des médicaments disponibles sont communs aux deux maladies. Les dérivés 5-ASA, relativement peu efficaces en cas de maladie de Crohn, représentent le traitement de première ligne de la RCUH. De façon générale, les corticoïdes donnent également de meilleurs résultats dans la RCUH. Les immunosuppresseurs et les anti-TNF α, de plus en plus utilisés pour traiter la maladie de Crohn, sont, eux, moins souvent prescrits chez les patients atteints de RCUH.


Article réalisé avec la collaboration du Pr Edouard Louis, CHU Liège.





Retour
A lire aussi
Traiter tôt, c'est mieux!

Plus vite la maladie de Crohn est prise en charge, moins les risques de complications sévères sont élevés. Le diagnostic doit donc être le plus précoce possible.

Comment traiter la maladie de Crohn?

La maladie de Crohn évolue et se manifeste de façon très variable. Le traitement doit être adapté en fonction de sa sévérité et de sa localisation, mais doit également tenir compte du mode de vie du patient et de sa sensibilité aux médicaments.